Infusions : sont-elles vraiment efficaces ?

Blog>Infusions : sont-elles vraiment efficaces ?

INFUSIONS : SONT-ELLES VRAIMENT EFFICACES ?

Tout savoir sur les bienfaits des infusions, et pourquoi vous devriez en boire !

 

Élaborées à base de plantes fraîches ou séchées, les infusions, souvent assimilées aux tisanes, sont bues pour le plaisir ou comme remède naturel. Mais sont-elles réellement efficaces ? Principe, dangers, bienfaits… découvrez dans cet article tout ce que vous devez savoir sur les infusions !

 

Les infusions sont à l’origine de réels bienfaits sur notre bien-être et notre santé. Crédit : @laroutinefood

 

On dit que lorsqu’elles sont consommées régulièrement, les infusions ont de nombreux bienfaits, aussi bien sur le corps que sur l’esprit. Parfois considérées comme un remède de grand-mère ou qualifiées de “pisse-mémé”, elles n’ont pourtant jamais cessé d’être consommées, et reviennent même à la mode.

En réalité, elles sont reconnues pour leurs bienfaits depuis des millénaires, et érigées en véritable cérémonial dans de nombreuses civilisations. C’est par exemple le cas de la cérémonie du thé au Japon ou du rituel d’ayahuasca en Amérique du Sud, pour ne citer que les plus connues. L’efficacité des infusions ne peut donc pas être qu’une légende urbaine. De multiples médecines traditionnelles comme l’ayurvéda font aussi des plantes un des piliers de leur philosophie.

Les hommes ont dû s’apercevoir rapidement non seulement des pouvoirs aromatiques des plantes, qui pouvaient être utilisées en cuisine, mais aussi de leurs vertus thérapeutiques. Avant l’avènement des médicaments développés avec des substances de synthèse, elles constituaient d’ailleurs la seule ressource à leur disposition pour élaborer des remèdes et prendre soin de leur santé. L’utilisation des plantes à des fins médicinales représente donc une pratique ancestrale, qui fait partie intégrante d’un héritage commun de l’humanité.

Plus récemment, la naturopathie, la phytothérapie, ou encore l’aromathérapie cherchent à adopter une vision davantage holistique de l’être humain, pour soigner à la fois le corps et l’esprit, en s’appuyant sur les plantes, et des manières douces de les consommer. Il existe en fait des manières variées d’utiliser les plantes pour s’approprier leurs vertus, et l’infusion en fait partie.

 

C’EST QUOI UNE INFUSION ?

Élaborées à base de plantes fraîches ou séchées, il existe en réalité différentes manières de préparer des infusions, selon l’effet recherché.

La plupart du temps cependant, le terme d’infusion désigne des préparations obtenues en versant de l’eau chaude sur des plantes fraîches ou sèches pour en extraire les propriétés médicinales, les principes actifs et les arômes. Le fait de laisser tremper les plantes va permettre à l’eau de s’imprégner de leurs propriétés.

Vous avez probablement l’habitude de les boire, mais on peut aussi les utiliser en compresse, les disperser dans le bain ou sous la douche… et il est même possible de préparer des infusions pour nourrir ou traiter les plantes de votre jardin !

Les infusions sont préparées en utilisant les parties fragiles des plantes, c’est-à-dire les fleurs ou les feuilles. Grâce aux principes actifs des plantes dissous dans l’eau, ce sont des breuvages riches en nutriments en tout genre, vitamines, minéraux ou oligo-éléments, qui permettent de renforcer l’organisme et de soulager les petits maux.

Pour les puristes, voici une indication importante à garder en tête : la température d’infusion doit être entre 85°C et 90°C. On ne va jamais jusqu’à 100°C pour limiter l’évaporation, et réduire le risque de dégrader des composés plus fragiles comme les vitamines.

 

À retenir : Lorsque vous préparez une infusion, vous récupérez pour la boire l’eau qui a servi à faire tremper les plantes, et qui est donc chargée de leurs différentes propriétés et principes actifs. 

 

THÉ OU TISANE, DÉCOCTION OU INFUSION… ? C’EST QUOI LA DIFFÉRENCE ? 

Que choisir parmi ces différentes préparations et pourquoi ? Tous ces breuvages ont au moins un point commun : il s’agit de différents modes de préparation des plantes pour bénéficier de leurs vertus thérapeutiques.

L’erreur la plus courante est de confondre thé, tisane et infusion.

Le thé est une infusion de feuilles de théier, qui est un excitant puisqu’elle contient de la théine, qui n’est autre qu’une variété de caféine. Préparées à base de différents extraits de plantes, les tisanes, infusions et autres n’ont donc pas les mêmes propriétés que l’infusion de feuilles de thé.

Tisane et infusion sont en réalité similaires.

Ce sont des préparations lors desquelles on procède à une extraction de molécules grâce à un solvant très courant : l’eau. Pour préparer correctement une infusion, il faut verser l’eau sur les plantes une fois qu’elle a bouilli et les y laisser tremper quelques minutes. Mais il existe également des variantes, comme la décoction ou encore la macération. La principale différence réside dans le mode de préparation de ces différentes boissons.

L’infusion ne doit pas non plus être confondue avec la décoction, qui est préparée le plus généralement à partir des parties dures des plantes plongées dans l’eau frémissante.

Il faut ensuite maintenir l’ébullition quelques minutes. Le mélange peut être refroidi par la suite. Une anecdote que vous pourrez raconter à la machine à café : Louis XIV buvait tous les matins une décoction de sauge.

Enfin, la macération quant à elle désigne un type d’infusion froide qui consiste à placer la plante plusieurs heures dans de l’eau froide.

Il existe aussi des préparations intermédiaires comme l’infusion chauffée, où il faut plonger la plante dans l’eau froide puis la porter à ébullition, avant de laisser refroidir le tout encore quelques minutes.

Pour ceux qui voudraient expérimenter l’ensemble des techniques existantes, il existe un quatrième mode de préparation que l’on nomme la digestion.

Proche de la macération, la technique consiste à utiliser de l’eau entre la température ambiante et la température d’ébullition. On peut la réaliser dans un thermos par exemple, pour garder une température moyenne de 40-50°C pendant 1 à 5h.

Vous avez peut-être aussi entendu parler des teintures-mères, qui reviennent sur le devant de la scène en tant que remède alternatif. C’est un procédé consistant à utiliser une plante fraîche qu’on laisse macérer plusieurs jours dans un mélange d’alcool. 

 

À retenir : La principale différence entre ces breuvages réside dans leur mode de préparation, et dans le choix des plantes infusées. Il faudra également privilégier tel ou tel en fonction du résultat recherché.

 

Pour profiter de tous les bienfaits des plantes, rien de tel que de les consommer en infusions. Crédit : @laroutinefood

QUELLE MÉTHODE D’INFUSION CHOISIR, ET POUR QUEL USAGE ?

Les parties d’une même plante ne présentent pas la même fragilité. Ainsi, il sera plus judicieux de faire infuser les fleurs et les feuilles, quand on conseillera la décoction pour les racines ou les écorces. 

Certaines espèces végétales sont aussi plus sensibles que d’autres, comme celles qui contiennent des mucilages (mauve, guimauve, tilleul, bouillon blanc par exemple…). Si vous réalisez une infusion à la maison, il faudra au préalable vous renseigner sur la plante que vous souhaitez faire infuser afin de savoir quel mode de préparation choisir.

Enfin, l’intensité de la température, ainsi que la durée d’infusion dans l’eau influeront sur la puissance d’extraction des composés contenus dans les plantes.

Alors, faut-il infuser à froid ou à chaud ?

Amaya Calvo Valderrama, ingénieure agronome et auteure, assure que “ Même si l’eau est le solvant par excellence, 15 à 20 % seulement des actifs thérapeutiques se libèrent lors d’une macération à l’eau froide. L’effet thérapeutique n’est donc pas aussi marqué que celui que l’on obtient en faisant d’abord infuser des plantes sèches dans de l’eau chaude”.

A garder en mémoire le fait qu’en raison de son mode de préparation rapide, l’infusion reste la méthode de consommation des plantes la plus populaire et la plus facile à réaliser au quotidien.

 

À retenir : Selon la fragilité de la plante, la durée ou la température d’infusion, il vous faudra privilégier un mode de préparation plutôt qu’un autre. Pour obtenir une tisane efficace, il vous faudra laisser infuser la plante le plus longtemps possible et à la température la plus élevée.

 

COMMENT FONCTIONNE UNE INFUSION ?

Si vous préparez une infusion, la présence de l’eau est extrêmement importante.

Qu’elle soit froide, tiède ou bouillante, et quelle que soit la méthode de préparation que vous choisissez,  elle agit comme un solvant vis-à-vis de la plante et de ses principes actifs. Ceux-ci vont peu à peu se dissoudre dans l’eau qui s’immisce dans les tissus de la plante, même à basse température, et qui va les conserver. C’est la raison pour laquelle, même si vous ne consommez pas directement la plante, vous pourrez profiter de ses bienfaits.

Le fait de faire bouillir l’eau avant de la verser sur les plantes permet surtout d’obtenir rapidement à plus forte dose leurs vertus thérapeutiques, du fait de l’intensité de la température. Attention cependant à certains principes actifs qui peuvent être détériorés.

La réaction chimique qui se déroule dans notre tisane est nommée « hydrolyse » ; originaire du grec, le terme renvoie simplement à la destruction d’éléments organiques par l’eau.

Lors de cette réaction, les glucides contenus dans les plantes vont s’associer à une molécule d’eau (H2O) pour se scinder en 2 molécules, correspondant au glucose et au principe actif ou pharmacologique. Les glucoses sont davantage solubles dans l’eau, c’est pourquoi les principes actifs seront, eux, absorbés par les intestins.

Dans tous les cas, pour toujours s’assurer d’une extraction optimale, vous pouvez émietter ou réduire une plante en poudre si elle est sèche. Pour une plante fraîche, il suffit de la ciseler.

 

À retenir : Lors d’une infusion, quelle que soit la température ou la durée de trempage, une hydrolyse a lieu, au cours de laquelle l’eau agit comme un solvant vis-à-vis des principes actifs de la plante.

 

FAUT-IL CHOISIR DES PLANTES FRAÎCHES OU SÈCHES POUR SON INFUSION ?

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, les principes actifs s’extraient souvent plus facilement à partir de plantes séchées. Mais les plantes fraîches tout juste cueillies donnent souvent des tisanes plus goûteuses… c’est donc à vous d’aviser !

L’autre raison pour laquelle on utilise des plantes sèches la plupart du temps est simplement due aux conditions de stockage : le séchage reste le meilleur moyen de les conserver tout au long de l’année. Cela permet par exemple de cueillir les plantes au bon moment et de les consommer plus tard.

La consommation de tisanes ou d’infusions de plantes fraîches demeure intéressante pour les essences aromatiques. C’est le cas des espèces originaires de la famille des Lamiaceae.

 

QUELS SONT LES BIENFAITS DES INFUSIONS ?

Pourquoi boire des infusions ?

Outre le fait que c’est une méthode de préparation qui permet d’extraire rapidement et efficacement les principes actifs des plantes, les infusions comportent de nombreux autres bienfaits.

La première raison pour laquelle vous devriez boire davantage d’infusions, c’est qu’elles permettent de maintenir une bonne hydratation du corps, et de varier ses apports en eau. Boire est indispensable et bénéfique pour chaque être vivant, y compris les humains. 60 % du corps humain est composé d’eau, soit plus de la moitié du poids de notre corps. De ce fait, il nous est important de boire souvent et régulièrement. Selon que vous êtes un homme ou une femme, vous devriez boire entre 1 et 2 litres d’eau par jour, 1 étant bien sûr le minimum.

Une bonne hydratation a tellement d’effets bénéfiques qu’il est impossible de tous les nommer. Citons principalement : la bonne digestion et l’élimination des déchets, l’hydratation de la peau, l’activité neurologique… L’eau aide à respirer, à protéger notre organisme des microbes, et à éliminer les toxines… c’est la seule boisson indispensable à notre organisme, qui en consomme de grandes quantités. C’est la raison pour laquelle elle doit être régénérée quotidiennement.

Enfin, on peut voir un lien entre les infusions et la théorie encore controversée de la mémoire de l’eau, théorie selon laquelle l’eau qui a été en contact avec certaines substances conserverait une empreinte de certaines propriétés de celles-ci alors même qu’elles ne s’y trouvent statistiquement plus. Si cette théorie est prouvée un jour, les bienfaits des infusions apparaîtront d’autant plus évidents.

Par ailleurs, le goût légèrement amer des infusions (et autres préparations associées) est lui aussi bénéfique. En effet, l’amer correspond à une des cinq saveurs primitives et fondamentales, utilisées en ayurvéda, en aromathérapie, ou tout simplement en cuisine. L’amertume aurait donc pour fonction de dépurer, du latin depurare, et de purus, pur : tout ce qui est amer est bon pour le foie. La saveur amère serait donc régénérante pour l’organisme.

Les infusions ne sont pas qu’hydratantes ou thérapeutiques. Hormis ces différents aspects, les tisanes et les infusions sont réellement efficaces parce qu’elles sont aussi dotées de fonctions nutritives et reminéralisantes

Les infusions comportent une valeur nutritive puisque l’eau a la capacité d’extraire les protéines de la plante ainsi que les sucres complexes de la plante qui nourrissent notre flore intestinale. Ce qui est particulièrement intéressant car on sait que la flore intestinale est grandement malmenée de nos jours, et qu’elle a un rôle primordial à jouer, non seulement dans la digestion, mais aussi dans la stabilité du système immunitaire (80% du système immunitaire étant posté autour de l’intestin), du cerveau et de l’organisme en général. 

Enfin, elles sont aussi reminéralisantes, car de nombreuses plantes sont très riches en minéraux. Les infusions présentent un énorme avantage par rapport aux autres préparations car elles vont extraire ces minéraux sous forme ionisée. Cela signifie que la molécule de calcium, magnésium ou autre n’est associée à aucune autre molécule, elle n’a donc pas besoin d’être digérée, contrairement aux minéraux alimentaires qui eux doivent être extraits par le processus digestif. Les infusions favorisent un apport en douceur des minéraux, en évitant de solliciter le système digestif et donc de fatiguer l’organisme.

 

À retenir : Les infusions sont dotées de nombreux bienfaits : thérapeutiques, elles sont aussi nutritives et reminéralisantes. La saveur amère, quant à elle, est dotée de vertus régénérantes. Elles permettent donc de maintenir un meilleur fonctionnement de l’organisme.

 

Les infusions froides sont idéales pour s’hydrater. Crédit : @laroutinefood

 

FAUT-IL BOIRE SON INFUSION CHAUDE OU FROIDE ? 

Tout dépend de vos besoins et de vos envies.

Le principal reste de faire infuser vos plantes dans de l’eau chaude, car c’est la chaleur qui facilite l’extraction des principes actifs. Mais vous pouvez aussi bien  préparer une infusion à froid, si vous souhaitez faire infuser des plantes fragiles et préserver les vitamines sensibles à la chaleur.

Boire chaud peut s’avérer utile en hiver ou en cas de fatigue et de maladie, puisque la chaleur neutralise les microbes et apporte un coup de tonus à votre organisme (accélération du métabolisme et de la circulation sanguine notamment). 

En été, préparer et consommer des infusions froides reste tout aussi agréable et n’en demeure pas moins efficace. L’eau conserve les principes actifs et les vertus thérapeutiques de la plante, et la boisson reste dépurative et drainante. Boire votre tisane froide ou la préparer à froid développe moins d’amertume, et conserve les arômes subtils et délicats des plantes.

 

LES INFUSIONS PEUVENT-ELLES ÊTRE DANGEREUSES ? QUELLE QUANTITÉ EN BOIRE PAR JOUR ?

On peut boire jusqu’à un litre d’infusion par jour, soit environ trois tasses.

Les personnes qui font beaucoup de sport peuvent boire jusqu’à 2 litres de tisane par jour. Il est recommandé d’éviter de les boire trop chaudes car cela pourrait irriter l’œsophage et l’estomac.

Les infusions ne contiennent pas de caféine, vous pouvez donc en consommer à tout moment de la journée et sans danger. En revanche, certaines plantes consommées de manière excessive peuvent entraîner des effets secondaires, et d’autres peuvent être contre-indiquées en fonction de votre état (si vous êtes enceinte par exemple). Veillez donc à bien vous renseigner en amont sur la plante que vous souhaitez préparer ou consommer.

 

POURQUOI LES INFUSIONS REVIENNENT-ELLES À LA MODE ?

Dans les traditions ancestrales, et notamment orientales, la préparation de l’infusion et sa consommation illustre une véritable philosophie de vie, et fait écho à une certaine conception du monde.

Et il se pourrait bien qu’il en soit de même de plus en plus aujourd’hui. L’infusion nous incite naturellement à ralentir et à prendre notre temps, à respirer… Elle a toujours été perçue comme un rituel de bien-être et correspond à une idée de détente. Pas étonnant, donc, qu’elle rencontre un tel succès à l’heure du selfcare. C’est aussi pour leurs vertus thérapeutiques que les infusions s’inscrivent dans cette tendance du bien-être, du manger-mieux et du vivre sain.

Enfin, le fait qu’elles impliquent des plantes et des végétaux répond au besoin croissant de reconnexion à la nature, et de la prise de conscience de ses richesses, amené par l’écologie.

Les infusions ne procurent donc pas que des bienfaits sur le corps, mais aussi sur l’esprit.

Outre le fait que certaines plantes sont consommées pour leurs vertus apaisantes par exemple, la préparation et la dégustation des infusions est dotée d’un certain aspect esthétique, puisqu’elle réveille les sens. C’est aussi la valeur plaisir de l’odeur, du goût et de la chaleur de l’infusion qui est bénéfique lors de sa consommation. Sans oublier l’aspect ludique et créatif si vous cultivez vos propres plantes, composez votre propre recette et préparez votre propre infusion à la maison.

 

À retenir : Les infusions produisent aussi des bienfaits sur l’esprit, puisque certaines plantes ont des effets sur notre psychisme. Il faut aussi garder à l’esprit l’expérience esthétique et sensitive qu’est le rituel de l’infusion, dont la consommation s’inscrit dans la tendance du selfcare et la prise de conscience écologique.

 

LA COLLECTION DE POTIONS DE SYMPLES, DES INFUSIONS DE PLANTES MERVEILLEUSES :

Chez Symples, nous sommes convaincus des vertus des plantes, autrefois appelées les simples médecines.

C’est la raison pour laquelle nous avons décidé de créer une Collection de Potions afin de les faire redécouvrir au grand public. Nous vous proposons deux gammes d’Infusions glacées, 100% françaises, naturelles et bio : les Infusions Fruitées, mélange de plantes subtilement associées à des jus de fruits, et les Infusions Classiques, issues d’une unique plante infusée. 

Que vous cherchiez une boisson pour l’été ou que vous soyez simplement un fanatique d’infusions, rendez-vous ici pour déguster les nôtres !

 

Dégustez les Infusions glacées ultra rafraîchissantes de Symples ! Crédit : @laroutinefood

 

Pour aller plus loin :

Vous voulez en savoir plus sur les vertus thérapeutiques de certaines plantes ? Consultez ici notre article dédié à 8 plantes merveilleuses !

Partagez notre post:

Entrez dans notre jardin !

Je ne suis pas intéressé